Le wifi et internet en voyage : comment rester connectée ?

Disposer d’un moyen d’accès à internet est sans doute devenu indispensable pour un voyageur, et l’option ne s’avère pas souvent évidente durant les déplacements. Les points de wifi gratuits étant limités et restreints à certains endroits, la connexion internet permanente peut potentiellement ruiner le portefeuille des voyageurs. Rester connecté durant un voyage sans débiter des montants exorbitants implique l’application de solutions particulières garantissant en retour une connexion sécurisée partageable avec plusieurs utilisateurs.

Wifi de poche : la solution élégante

Le wifi de poche est un accessoire incontournable si l’accès à internet est un impératif pour travailler ou partager du contenu durant un voyage à l’étranger. La location de ce petit routeur auprès des différents opérateurs inclut une connexion aux signaux 3G ou 4 G illimités délivrant une connexion à haut débit, et offre la possibilité de connecter jusqu’à 5 appareils simultanément. Le boîtier peut être facilement transporté et se révèle plus rentable que l’achat d’une carte SIM. Les livraisons sont, quant à elles, flexibles avec une option à domicile ou dans un hôtel à l’étranger.

La batterie tient sur une durée moyenne de 24 h en laissant le routeur en activité, mais il est recommandé de recharger l’appareil tous les soirs. La location demeure toutefois onéreuse pour de longs voyages et un abonnement à un opérateur local peut être la solution la plus adaptée afin de rester connectée à internet en voyage.

Exploiter la fonctionnalité de roaming

Le roaming ou itinérance internationale permet d’utiliser la carte SIM d’un opérateur avec un réseau local sans frais supplémentaire. Le roaming est idéale si le voyageur dispose d’une quantité importante de données sur son forfait mobile. Le consommateur sera en effet en mesure de téléphoner, envoyer des messages et accéder à internet lors de ces voyages à l’étranger et fonctionnent en plus sur des zones peu couvertes. Les frais de roaming ont totalement disparu en 2017 au sein de l’Union européenne dans la mesure où l’utilisateur n’excède pas son forfait.

Les conditions d’utilisation de cette fonctionnalité devront toutefois être vérifiées auprès de l’opérateur avant de partir en voyage. Le service reste gratuit pendant une période de 3 mois en absence d’utilisation abusive et pour connecter son ordinateur à travers le roaming, il suffit d’activer la fonctionnalité « partage de connexion » du téléphone pour le transformer en un véritable point d’accès internet.

Les solutions opportunistes

Les voyageurs se sentant capables de se passer temporairement d’internet peuvent tout de même profiter des points de wifi gratuits. Les villes contiennent un nombre conséquent de points d’accès gratuits par le biais de services divers tels les bibliothèques, les cafés, les centres commerciaux ou encore les fast-foods. L’hôtel où le voyageur va probablement résider durant son séjour fournira également une connexion internet, mais les points gratuits sont fortement limités et délivrent une performance significativement inférieure par rapport à une connexion privée.

Utiliser son téléphone mobile à l’étranger : mode d’emploi
Voyage aux Etats-Unis : comment obtenir un ESTA ?